Le passeport biométrique algérien et ses reformes

1467
Passeport Maroc

Soucieux d’apporter de plus en plus de sécurité au secteur du tourisme dans le pays, L’Algérie se lance désormais dans le passeport biométrique. C’est en effet la nouvelle norme en vigueur du moment. Le concept ne vise pas seulement une modernisation du système ni à une facilité des voyages pour les touristes. Le but est aussi de mettre en place une surveillance plus stricte aux frontières pour assurer une meilleure sécurité au pays ainsi qu’aux touristes. Alors avant de voyager en Algérie, il convient de s’informer davantage sur le sujet.

Passeport biométrique : de nouvelles conditions pour entrer sur le territoire algérien

L’arrivée du passeport biométrique algérien n’apporte pas uniquement une touche de modernité au secteur touristique dans le pays. Cette réforme s’accompagne également quelques changements pour les touristes étrangers. En effet, depuis son entrée en vigueur le 1er janvier 2016, les frontières du pays sont plus difficilement accessibles pour les étrangers, et notamment pour les attaques terroristes. Comme le pays révolutionne son système, les visiteurs qui veulent se rendre sur les lieux doivent aussi se plier à un peu de modernité exigée par les procédures. Outre le VISA, vous devez donc avoir un passeport biométrique de votre pays d’origine pour passer la frontière.

Ce sont notamment ceux qui ont une double nationalité qui profitent de ce système. Il suffit de renouveler leur passeport actuel pour avoir un nouveau qui soit biométrique. Et la démarche se fait en quelques clics en ligne. Il faut simplement répondre à quelques questions sur une plateforme dédiée et fournir quelques documents à l’ambassade : Extrait d’acte de naissance, certificat de nationalité, ancien passeport, certificat de résidence, attestation de travail et 4 photos d’identité. Il vous faudra également une quittance fiscale et une copie de votre carte du groupe sanguin.

Voyager au Maghreb : prenez soin au délai

Passeport biométrique ou non, vous devez tout de même prêter une attention particulière aux délais de vos documents administratifs et à vos papiers d’identité pendant votre séjour au Maghreb. En effet, vous pourriez éprouver quelques difficultés au retour si votre VISA et votre passeport tombent à cours de délais de validité durant vos séjours dans le pays maghrébin. Il serait alors difficile de sortir de cette situation car la douane sur place est devenue très exigeante en la matière. De ce fait, si votre passeport n’est plus valide, il en sera de même aussi pour votre VISA, et ce sera de façon automatique. Ce qui serait fortement gênant pour vos vacances, car vous risquez alors de perdre quelques heures dans les bureaux des polices de la frontière, voire même à rater votre vol de retour. Mais en plus d’être gênante, c’est une situation très inconfortable qui peut même nuire à votre réputation une fois de retour.

Afin d’éviter ce genre de désaccord, il est conseiller aux touristes étrangers de toujours partir 2 à 3 jours avant la date d’expiration de leur VISA. Il faudra alors organiser vos visites et vos dates congés en conséquence.

Séjourner en Algérie : comment demander un passeport algérien ?

En plus du VISA, le passeport est l’autre sésame incontournable pour séjourner en Algérie, que ce soit pour un voyage d’affaires ou les vacances. Si vous n’en disposez pas, vous devrez effectuer une demande de passeport biométrique algérien auprès des autorités compétentes telles que l’ambassade ou les différents consulats répartis dans l’Hexagone.

Comme pour la demande de VISA, il faut respecter un certain nombre de conditions pour obtenir un passeport électronique algérien, notamment en constituant un dossier en bonne et due forme. Celui-ci doit réunir les pièces justificatives suivantes :

  • Le formulaire dédié: il est à retirer auprès du consulat général de France ou directement sur Internet, et doit être rempli, daté et signé par le ou les demandeurs.
  • La carte d’immatriculation consulaire(prévoir l’original et une photocopie) : elle doit être valide et de moins de cinq ans
  • Un extrait d’acte de naissance de chacun des demandeurs (original et photocopie)
  • Un titre de séjour ou une carte d’identité française en cours de validité (originaux et photocopie)
  • La photocopie d’un justificatif de domicile (moins de 6 mois) : bail de location, facture d’électricité, de gaz, d’eau, etc.
  • Une attestation de travail: les personnes à la recherche d’emploi doivent préciser leur situation dans leur demande
  • Deux photos d’identité respectant les normes mises en vigueur concernant le passeport biométrique
  • Un versement de 60€ en espèces

Concernant les enfants âgés de plus de 12 ans, ils pourront être inscrits sur le passeport de l’un de leurs tuteurs légaux (parents) à condition que leurs photos soient conformes à la législation.

Quant aux femmes mariées ou divorcées dont le nom n’est pas indiqué sur l’acte de naissance, elles sont tenues se munir d’un extrait d’acte de mariage ou d’un jugement de divorce afin de justifier leur identité auprès des autorités algériennes.

Pour obtenir des renseignements et informations complémentaires, il suffit de contacter l’ambassade algérienne la plus proche dans l’une des villes suivantes :

  • Paris : 50 Rue de Lisbonne · 01 53 93 20 20
  • Toulouse : 67 Boulevard de Strasbourg · 05 61 62 97
  • Marseille : 363 Rue Paradis · 04 91 13 99 50
  • Metz : 1 bis Avenue Leclerc de Hauteclocque · 03 87 66 41 61
  • Montpellier : Parc 2000, 198 Rue Yves Montand · 04 67 54 54 15

En cas de doute sur le choix de l’établissement ou du consulat à qui envoyer la demande de passeport, mieux vaut s’adresser à l’ambassade algérienne à Paris.

Dans quel cas peut-on renouveler son passeport biométrique ?

Le renouvellement de passeport biométrique algérien est une opération réglementée. Il peut être effectué uniquement dans l’un des cas suivants :

  • Au cours des 6 mois précédant l’expiration de la durée de validité dudit passeport ;
  • Impossible d’apposer de nouveaux visas sur les feuilles prévues à cet effet ;
  • Vol ;
  • Perte ;
  • Détérioration

Peut-on demander un passeport d’urgence algérien ?

Comme en France, il est possible de demander un passeport express algérien à condition de respecter certaines conditions d’éligibilité, sachant que celui-ci est délivré à titre exceptionnel et dans les cas d’extrême urgence seulement. Pour cela, il suffit d’en faire la demande auprès de la wilaya, du service consulaire ou encore des services du ministère des Affaires étrangères du lieu de résidence.

Concernant la durée de validité du passeport d’urgence, elle est fixée à un an maximum à compter de sa date d’établissement et ne peut être prorogée.

Quant aux personnes pouvant bénéficier de ce sésame, elles doivent être des citoyens algériens résidants à l’étranger et immatriculés auprès d’un poste consulaire ou diplomatique :

  • Ne possédant pas passeport électronique et devant se rendre hors de leur pays de résidence en urgence pour des raisons de santé, professionnelles, familiales ou administratives.
  • En séjour temporaire en Algérie ou hors de leur pays de résidence, et dont le passeport a été détérioré, égaré, volé ou expiré, et qui sont obligés de rentrer dans leur pays de résidence.

Ce type de passeport s’adresse aussi aux citoyens algériens non immatriculés auprès d’un poste consulaire ou diplomatique, dont le dossier de régularisation de leur situation administrative a été accepté par les autorités du pays d’accueil et qui nécessite un passeport valide.

Il en est de même pour les citoyens algériens résidant en Algérie qui doivent se rendre hors de leur pays en urgence et qui ne disposent pas de passeport. Dans tous les cas, le nouveau passeport d’urgence délivré en Algérie se base aussi sur la biométrie.

Voici la liste des documents à fournir pour demander un passeport express biométrique algérien :

  • Le formulaire de demande : il doit être rempli et signé par le demandeur (tuteur légal pour un mineur) avec l’empreinte digitale de son index gauche
  • La copie du passeport expiré ou une déclaration de perte, de vol ou de détérioration pour les citoyens algériens résidant à l’étranger (une copie de la CNI fera l’affaire pour ceux qui résident en Algérie)
  • La copie de la carte d’immatriculation consulaire : pour ceux qui sont fichés auprès d’un poste consulaire ou diplomatique
  • Une pièce justificative de la demande
  • 02 photos d’identité numériques identiques, en couleur et récentes

Un timbre fiscal de 6000 DZD