Le PDG de l’entreprise Enagás en Espagne confirme la fiabilité de l’Algérie

Le PDG de l'entreprise Enagás en Espagne confirme la fiabilité de l'Algérie

Les éloges du dirigeant de Enagás envers l’Algérie ne sont pas de trop pour redorer les relations entre les deux pays. La collaboration peut continuer selon les dires du PDG.

L’Algérie signe un contrat mirobolant dans le domaine gazier

Hier s’est tenu à Alger, le sommet intergouvernemental italo-algérien. Une occasion pour renouveler le partenariat des deux pays dans le secteur de l’énergie.

Hier, un accord a été signé entre Total, Occidental et ENI. Celui-ci permettrait à l’Italie de recevoir de l’Algérie du gaz naturel en quantité. Le contrat italo-algérien, d’une valeur de 4 milliards de dollars, reflète également l’ambition des dirigeants algériens de devenir l’un des principaux fournisseurs de l’Europe jusqu’à terme.

Le PDG de l'entreprise Enagás en Espagne confirme la fiabilité de l'Algérie

L’Espagne rejoint la position de l’Italie

Du côté espagnol, malgré la crise diplomatique avec l’Algérie, des acteurs économiques affirment vouloir poursuivre la collaboration concernant l’approvisionnement en gaz algérien. C’est notamment le cas de Enagás et de son PDG, Arturo Gonzalo.

Pour rappel, l’Algérie fournit l’entreprise espagnole depuis 1996. Le PDG confirme que durant toutes ses années, aucun problème n’est venu entacher le partenariat. Le professionnalisme des fournisseurs algériens a permis un respect total des engagements et des contrats quel que soit le contexte.

Le PDG de l'entreprise Enagás en Espagne confirme la fiabilité de l'Algérie

Pour illustration, la consommation en gaz des Espagnols durant la période estivale est largement réduite. Un fait qui a été spécifié dans lesdits contrats et que l’Algérie a complètement intégré à ses variables.

Enagás ne souhaite aucunement rompre l’entente envers son fournisseur. Au contraire, Arturo Gonzalo réaffirme son ambition de poursuivre la collaboration. Il n’a aucune crainte et une relation de confiance s’est déjà installée. Le président algérien a également annoncé la volonté de son pays à subvenir aux demandes de son client espagnol, même si les relations politiques actuelles ne sont pas idéales.

➡️ A lire aussi :  Djamel Belmadi fait appel à deux joueurs pour la prochaine liste de l'équipe d’Algérie - Qui sont-ils ?