Les algériens espionnés à travers les Smartphones ?

Un expert met en garde !

Espionnage à partir d'un téléphone

Les citoyens algériens doivent se méfier des messages suspects qu’ils reçoivent. C’est le message que l’autorité de contrôle des postes et des communications a envoyé aux clients des revendeurs de téléphones mobiles.

Des avertissements au traitement des messages suspects

L’autorité de contrôle est un organisme indépendant des postes et des communications électroniques. Elle a pour fonction de promouvoir le développement de ces deux secteurs.

Les messages adressés à l’autorité de régulation indiquaient qu’il faut se méfier des SMS suspects et que pour sécuriser des données, il faut éviter toute interaction avec ses contenus.

Des avertissements qui coïncident avec la fuite du journal israélien « Haaretz » listant toutes les victimes ciblées par le plan d’espionnage de fabrication sioniste « Pegasus ». Dans cette liste figurent des experts des médias et des militants politiques.

Concernant ces SMS et leur contexte, Othman Abdel-Loush, professionnel en numérisation atteste que certains messages non identifiés peuvent atteindre tout le monde. Il déconseille alors de traiter tout contenu anonyme.

Parce que selon lui, le simple fait de les ouvrir peut constituer un pas vers des programmes d’espionnage digital qui vise à pirater les données de la cible.

Espionnage à partir d'un téléphone

Un expert met en garde contre certaines applications mobiles

À rappeler que récemment, des journaux internationaux ont publié une investigation des organisations de défense des droits de l’homme. Cette enquête a révélé que des milliers de numéros téléphones Algériens sont identifiés comme d’éventuelles cibles pour le programme « Pegasus ».

Le Procureur de la République a ordonné d’ouvrir une enquête préliminaire à ce sujet. Mais jusqu’à l’heure actuelle, aucun résultat n’a été présenté.

➡️ A lire aussi :  Aadl : de bonnes nouvelles pour les souscripteurs

Pour renforcer les mesures de sécurité, le professionnel du numérique conseille de ne pas tout faire avec les Smartphones. Il recommandent plutôt les ordinateurs pour les données les plus sensibles. Ceci afin de réduire les possibilités de piratage et d’espionnage.

Selon lui, il vaut mieux utiliser des applications moins ciblées. Mais il met les utilisateurs en garde contre « Viber », une application basée dans la capitale de l’organisation sioniste. Pour cet expert, les dégâts qui pourraient résulter du traitement des SMS douteux peuvent être dévastateurs.

Pour ne citer que le vol d’informations, la transformation de l’appareil en un dispositif de transmission de messages pour la cible.