Les fortunes Qataris souhaitent investir en Algérie – Mais où ?

Les fortunes Qataris souhaitent investir en Algérie - Mais où ?

La diplomatie algérienne a retrouvé sa place naturelle dans la coordination nationale à l’échelle régionale et mondiale. L’environnement des affaires est enfin redevenu apaisé, clair et sécurisé grâce à la mise en place de nouvelles règles par les pouvoirs publics. Cela a permis de rassurer des investisseurs étrangers potentiels. Parmi eux, le Qatar, qui a montré un intérêt particulier à réaliser des investissements significatifs dans le pays.

Une rencontre fructueuse entre l’Algérie et le Qatar

Une rencontre fructueuse entre l’Algérie et le Qatar

Les autorités algériennes et plusieurs investisseurs qatariens sont actuellement en discussion dans le cadre du développement des investissements en Algérie.

Au cours de la rencontre, Yacine Hamadi et Abdulaziz Ali Al Naama ont souligné un point. Il s’agit de créer une relation privilégiée et permanente entre les investisseurs algériens et qatariens. À cette fin, le premier responsable du département du tourisme a déclaré que son département était prêt à faciliter le dialogue.

Ce dernier met particulièrement l’accent sur l’organisation du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, en coordination avec d’autres ministères, pour accueillir un grand nombre d’investisseurs qatariens. Ces derniers s’apprêtent à se rassembler en Algérie dans les prochains jours.

Ensemble, ils discuteront des plans d’engagement clé pour la réussite de projets communs multidimensionnels. L’Algérie a mis en place des procédés stratégiques visant à créer un climat d’investissement propice à la réussite de ce grand projet.

Les investisseurs ont reçu diverses garanties, notamment la possibilité de transférer les bénéfices en devises étrangères, la simplification des procédures de traitement des dossiers, et la transparence.

Qatar, le plus grand investisseur dans le pays

Qatar, le plus grand investisseur dans le pays

Le Qatar est le pays qui investit le plus en Algérie selon la déclaration du président de la Chambre de commerce algérienne en février 2022. Effectivement, ce chiffre représente 74 % de tous les investissements étrangers.

➡️ A lire aussi :  Que révèle l'enquête des salmonelle dans le Kinder en Algérie?

Récemment, le volume des échanges entre les deux pays a considérablement augmenté. Le président de la CACI a souligné sa réelle volonté d’accroître les investissements, notamment dans le domaine de la pétrochimie.

À titre d’exemple, le Qatar existe déjà à travers des investissements en Algérie à travers les usines de Bellara ou Oreedoo, qui occupent une position importante sur les téléphonies mobiles.

🏞️​ Les 10 plus beaux endroi...
🏞️​ Les 10 plus beaux endroits à visiter en Kabylie ⵣ ⛰️