L’injustice arbitral subie par l’Algérie reconnue par le président de la CAF (Vidéo)

L'injustice arbitral subie par l'Algérie reconnue par le président de la CAF

Après le match opposant l’Algérie contre le Cameroun en vue de la qualification à la coupe du monde 2022, la CAF a essuyé plusieurs critiques. Le match s’est soldé par une défaite de l’équipe algérienne dans des circonstances assez particulières. L’une au goût amer, en témoigne les nombreuses sorties du sélectionneur des fennecs.

Étant victorieux de 1 contre 0 au match aller, c’est au match retour que tout a basculé. En effet, la rencontre a connu quelques revers, et les verts se sont vus refuser 2 buts significatifs de victoire et de qualification, après un score final de 2 contre 1 en faveur du Cameroun.

Un arbitrage jugé « malhonnête » selon Djamel Belmadi, le sélectionneur algérien. La Fédération algérienne de Football ne s’est pas faite prier pour réagir, et une réclamation pour rejouer le match a été formulée auprès de la FIFA, trois jours après.

Si la FIFA a rendu son verdict défavorable, la Confédération Africaine de Football ou CAF ne s’était pas réellement positionnée sur le cas. C’est désormais chose faite, depuis la conférence de presse du nouveau président de la CAF, Patrice Motsepe.

Vers une normalisation des relations entre la FAF et la CAF

L'injustice arbitral subit par l'Algérie reconnue par le président de la CAF (Vidéo)

L’actuel président de la CAF, veut repartir sur la base de relations saines avec la fédération algérienne. Le président Motsepe a tenu un discours assez tranchant vis-à-vis de la gestion de la compétition africaine.

Il a pointé du doigt des dysfonctionnements de l’organisation, des abus de pouvoir et des magouilles qui pourrissent l’institution. Il n’a pas manqué, dans la foulée, de citer des noms de responsables. Un discours qui n’a pas laissé le président de la FAF indifférent.


Le haut dirigeant de la CAF a aussi qualifié de véritable “fiasco”, l’arbitrage qui opposait l’Algérie au Cameroun. Le président de la FAF, lui, dit de son côté que les échanges entre les deux hommes étaient fructueux. Il est donc maintenant question de mettre la relation entre les deux instances sur les bons rails.

➡️ A lire aussi :  Foot : Riyad Mahrez regrette-il son choix de Manchester City ?