Livraison de gaz en Italie revue à la hausse – Combien de m3 de plus lui accorde l’Algérie ?

gaz algerien

En vue de booster leur partenariat énergétique, les deux pays, l’Algérie et l’Italie, se sont convenu sur une hausse de la livraison de gaz algérien. Étant un partenaire privilégié de l’Algérie en matière d’énergie, notamment le gaz, l’Italie entretient des relations étroites et symboliques avec Alger depuis bien longtemps.

C’est sur la base de cette relation diplomatique, que le pays européen s’aligne pour faire face à l’embargo russe. En effet, il est plus qu’évident que les sanctions prises par l’UE vis-à-vis des pays de l’Est y sont pour quelque chose.

gaz algérien

Il n’a donc pas fallu plus de temps pour que l’Italie se tourne vers son allié énergétique pour assurer ses ressources gazières. Il s’agit donc de plusieurs milliards de m3 gaz que le géant Algérien Sonatrach va livrer à son partenaire, l’Ente Nazionale Idrocarburi (ENI) ou la Société Nationale italienne des hydrocarbures.

Des chiffres en hausse pour la société algérienne de l’énergie

Depuis le début de l’année, la Sonatrach avait déjà procédé à une hausse considérable de ses livraisons de gaz. Pour la seule société ENI et ses partenaires, l’Algérie avait déjà atteint un seuil de livraison en gaz de 113 % vers l’Italie. Une hausse équivalente à plus de 13 milliards de m3 de gaz.

➡️ A lire aussi :  Le nombre de harragas qui arrivent chaque jour en Espagne donne le tournis

gazoduc pipeline

Cette augmentation est aussi favorable pour l’Algérie, qui profite d’une bonne réserve de changes dans un contexte où l’euro ne fait qu’être dévalué.

Pour booster encore plus l’apprivoisement, les deux pays ont trouvé un accord qui leur permettra d’augmenter la livraison. Dans ses prévisions, la société Sonatrach envisage d’envoyer 4 à 6 milliards de m3 de gaz supplémentaires à la société italienne des hydrocarbures et à ses partenaires. Des chiffres colossaux, qui feront du bien à l’économie du pays.