Maroc : une destination touristique fermée

Le Maroc fait partie des lieux de plaisances les plus visités et les plus prisés. De nos jours, de nombreux touristes ont le moral à zéro. Souhaitant découvrir et redécouvrir les merveilles du pays de l’extrême couchant, ils se voient dans l’obligation de renoncer à leur rêve.

Une nouvelle qui anéantit encore les espoirs

Suite à la propagation du variant Omicron, le Maroc a fermé ses frontières depuis le 28 novembre 2021. La situation sanitaire mondiale a fait de cette destination préférée des amoureux d’évasion, de cinématographie et de découverte de patrimoine riche et diversifié.

Notez que cette décision a été revue à deux reprises. En effet, au début, l’ouverture de la frontière marocaine a été prévue le 31 décembre 2021.

Aujourd’hui encore, le gouvernement et l’aviation civile ont décidé de prolonger la fermeture de la frontière aérienne du Maroc jusqu’à fin janvier. Il n’y a pas que les touristes qui sont déçus par cette situation.

Les acteurs du secteur en sont également touchés et semblent être anéantis par cette fermeture de la frontière de l’empire chérifien.

Royal Air Maroc : des solutions pour les cas exceptionnels

Face à cette situation, la compagnie aérienne Royal Air Maroc était dans l’obligation d’annuler les vols internationaux réguliers. Cette mise à jour du programme de vols de cette compagnie nationale du Maroc a été effectuée le 16 janvier 2021.

Notez que cette initiative a été prise pour limiter la propagation du variant Omicron. Rappelons que vers la fin de l’année 2021, les statistiques ont révélé près d’une  cinquantaine de cas possibles et plus d’une vingtaine de cas confirmés dans le royaume alaouite.

Cependant, la RAM a décidé de mettre en place des vols spéciaux vers certaines destinations : France, Canada, USA, Italie, Espagne, Turquie, Côte d’Ivoire et Sénégal. Cette action a été annoncée sur les réseaux sociaux et est valable jusqu’au 31 Janvier 2022.

Il est à noter qu’une autorisation exceptionnelle est requise pour monter à bord des flottes de la RAM vers ces lieux. Il est plus judicieux de vous renseigner auprès de la compagnie pour obtenir plus d’informations concernant ces exigences.