Météo Algérie : est-il temps de parler de sécheresse ?

La pluie tarde à venir !

En Algérie, l’hiver devrait être marqué par des températures douces et un climat qui s’humidifie à cause des précipitations. Cependant, depuis 2019, il semblerait que la pluie ait tendance à avoir du retard, si bien que janvier se termine avec une sècheresse qui défie les tendances. En sera-t-il de même pour ce mois de février ?

L’hiver est sec, la pluie se fait attendre

Les précipitations semblent en retard en ce moment, rendant cet hiver très sec, ce qui se voit notamment sur les craquelures dans le sol quand on sort un peu des grandes agglomérations.

Pourtant, certaines personnes attendent impatiemment l’arrivée de la pluie, pour irriguer les terres et alimenter les puits. Certaines personnes se demandent même si l’on peut qualifier cette période de sècheresse.

Les explications des météorologues apportent un éclaircissement sur la situation. Il y aurait une très forte pression atmosphérique dans la région méditerranéenne, ce qui assèche l’air à cet endroit.

Pourtant, pour que le processus de condensation créant les gouttes de pluie puisse se passer, il faudrait que de l’air froid puisse entrer. Pour l’instant, la barrière atmosphérique rend le climat algérien sec, même si la température n’est pas suffocante comme en été.

Météo Algérie

La pluie arrive en Algérie dans quelques jours

Pour l’instant, il ne faut pas encore s’alarmer de ces circonstances, si l’on se base sur ce qui s’est passé les trois derniers hivers qui se sont passés.

Quelques perturbations dans l’atmosphère méditerranéenne devraient permettre à l’air froid de s’engouffrer, apportant l’humidité dans le climat algérien. Selon les prévisions météorologiques, ce n’est plus qu’une affaire de quelques jours pour que la pluie tombe sur les zones côtières.

Il se pourrait même qu’il tombe quelques flocons de neige dans les régions montagneuses. Les précipitations devraient commencer vers le 12 février.