Mondial 2022 : Regain d’espoir pour les Verts ! Dossier Algérie – Cameroun relancé !

Mondial 2022 : Regain d’espoir pour les Verts ! Dossier Algérie - Cameroun relancé !

Les qualifications pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar sont déjà closes, du moins pour l’Afrique. Cependant, suite aux décisions arbitrales jugées injustes et discutables durant les barrages opposant l’Algérie et le Cameroun, la Fédération algérienne du Football (FAF) a intenté une action auprès de la FIFA pour pouvoir rejouer le match le 31 mars 2022. Cependant, la FIFA a rejeté la requête de la FAF et a estimé que l’incident ne justifierait pas un re-match.

Cameroun – Algérie : Une affaire déjà close pour la FIFA

Pour donner suite au recours de la FAF auprès de la Commission d’arbitrage de la FIFA, cette dernière n’a pas hésité à donner un avis négatif à cette requête. En effet, la FIFA n’a pas accepté la demande de la FAF de rejouer le match barrage contre le Cameroun pour la qualification à la Coupe du Monde 2022.

En effet, la commission a émis une lettre à la FAF disposant qu’elle regrettait que ces décisions arbitrales aient influé négativement les résultats du match. Elle dit également avoir effectué une expertise sur l’ensemble des incidents durant le match, en faisant vérifier et examiner la rencontre par les deux arbitres vidéo.

Un coup dur pour les supporters Algériens

A un moment donné, les Algériens ont manifesté devant le Siège de la FIFA en Suisse afin que celle-ci donne une décision rapide face à la demande de la FAF. Mais comme nous le savons tous, le Cameroun rejoindra le Qatar pour jouer la Coupe du Monde, et jouera contre le Brésil, la Serbie et la Suisse dans le groupe G.

➡️ A lire aussi :  Jeux méditerranéens : y'aura-t-il des artistes algériens lors de la cérémonie d'ouverture ?

Une nouvelle requête lancée : Une lueur d’espoir pour les Fennecs ?

Le samedi 14 mai 2022 dernier, la FAF a sorti un communiqué officiel statuant qu’elle a saisi la FIFA pour demander des clarifications objectives sur la décision laconique de la Commission d’Arbitrage.

Effectivement, selon la FAF, la réponse de la Commission serait incomplète puisque celle-ci ne mentionne à aucun moment l’arbitrage litigieux du match, qui est l’objet même du recours de la FAF.

D’ailleurs, la requête ne s’arrête pas là, la FAF demande non seulement l’accès aux communications audio de la VAR ou, en d’autres termes, entre les arbitres durant le match, mais également les conclusions de l’examen et de l’expertise des incidents effectués par les deux arbitres vidéo, citées par la Commission dans sa décision.

⚽​ Mondial 2022 : la Tunisie ri...
⚽​ Mondial 2022 : la Tunisie risque-t-elle vraiment d’être disqualifiée ?