Nouveau barème IRG maintenant en vigueur pour les retraités

Ceux aux revenus de plus de 30.000 DA sont concernés

Dans le cadre de la loi des finances 2022, la caisse nationale des retraites a annoncé le nouveau barème au calcul de l’IRG pour les retraités. Cette déclaration a été faite par le ministère du Travail.

Pour les revenus au-dessus des 30 000 DA

Dans le cadre de l’augmentation des salaires, le nouveau barème de l’impôt sur le revenu concernera aussi l’allocation des retraités. Ainsi, en se référant à la déclaration de la CNR, la nouvelle loi s’appliquera dès le 6 février 2022. Elle est donc déjà en vigueur !

Il s’agit en particulier des retraités dont le revenu est supérieur à 30 000 DA. Dans ce cas, la caisse nationale des retraités a informé ses usagers que le versement de la pension pour le mois de janvier a été fait le 6 février.

Retraités en Algérie

Il convient alors de noter que la CNR versera la pension du mois de février selon ce nouveau barème. Cette nouvelle hausse d’un montant estimé entre 500 et 8000 dinars, s’exercera sur 2 millions de retraités dans le pays.

Près de 800 000 salariés concernés

En outre, la hausse des salaires décidée en faveur des travailleurs en Algérie a pour première cible les employés dans le domaine de l’éducation. Cela concerne près de 800 000 employés à travers tout le pays.

Cette augmentation est d’ailleurs le résultat de la réduction de l’impôt sur le revenu.

Par ailleurs, à travers le tableau des desdites hausses, on peut connaitre les plafonds établis. Par conséquent, les hausses minimales salariales s’élèvent donc à 120,50 dinars.

D’autre part, le travailleur pourrait encaisser une somme maximale de 3 343,50 dinars en fonction du montant de son revenu.

Selon la LF, les revenus entre 30 000 et 42 500 DA des employés handicapés et des travailleurs retraités du régime général profitent d’un abattement additionnel sur la valeur de l’IRG. À savoir qu’il est non cumulable avec le second abattement.