Pêche en Algérie : Futur projet de quais flottants au port d’Annaba

Pêche en Algérie : Futur projet de quais flottants au port d’Annaba

Selon les déclarations de l’antenne locale de la société de gestion des ports de pêche (SGPP), un futur projet de 288 mètres linéaires de quais flottants, consacré exclusivement à l’accostage d’embarcations de pêche, verra bientôt le jour au port d’Annaba.

Un investissement notable pour le développement de la pêche

Les responsables de L’antenne locale de la SGPP ont confirmés, lundi dernier, qu’un montant équivalent à 40 millions de dinars, sera alloué au projet d’aménagement de près de 288 mètres de quais flottants au port de pêche d’Annaba.

Relatif au programme de développement de la pêche, ce projet permettra de décongestionner le trafic des embarcations de pêche dans le port, a indiqué la même source. Ces plateformes assureront un accostage quotidien et sécurisé des embarcations.

Selon un représentant de l’antenne locale de la SGPP, le port d’Annaba reçois à ce jour plus de 642 embarcations de pêche de gabarits différents. On y trouve un thonier, plusieurs petits bateaux de pêche ainsi que 151 sardiniers. Cet ensemble produit approximativement 7500 tonnes de poissons de différentes espèces, dont le poisson bleu qui représente 75% de la prise.

Par ailleurs, cet investissement notable des autorités axé sur l’organisation de nouvelles infrastructures, représente une aubaine pour l’organisme de la SGPP et les pêcheurs. Favorisant ainsi le développement de l’activité d’accostage des bateaux de pêche dans le port d’Annaba, a précisé un responsable de la SGPP.

Projet de modernisation du port d’Annaba

Tirant profit du programme de développement des ports de pêche lors de l’exercice 2021, ce responsable a révélé que le port d’Annaba fera l’objet d’un plan d’extension non négligeable. Ce projet comprend cinq locaux dédiés au commerce, 40 cases consacrées aux pêcheurs et d’un garage pour les embarcations de ces derniers.

➡️ A lire aussi :  Histoire insolite de cet escroc algérien digne d'une série Netflix !

D’autre part, dans un atelier régional centré sur le développement de la pêche en haute mer planifié à Annaba dimanche dernier. Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, a réitéré l’engagement des autorités à répondre aux attentes des pêcheurs.

En outre, le ministre a évoqué que le port d’Annaba a bénéficié, lors de ces deux dernières années, de diverses opérations de modernisation, dont la rénovation du réseau d’éclairage, l’aménagement de ses infrastructures anciennes et délabrées et l’installation d’un dispositif de collecte de déchets.

Lors de son passage à Annaba, le haut responsable a précisé que ces opérations concordent avec les souhaits des professionnels de la pêche. Notamment en matière d’entretien des embarcations, de réhabilitation des ouvrages, de formation, d’investissement et enfin en termes de réglementations juridiques de la pêche en haute mer.

De surcroît, Sid Ahmed Ferroukhi a certifié que la politique de développement de la pêche en haute mer, préconisée par le ministère de la Pêche et des Produits halieutiques, requiert de la compétence, une organisation sans faille et exige le suivi d’un plan d’action assignant le rôle de chaque intervenant.

🌿​ Des marques d’huile d’o...
🌿​ Des marques d’huile d’olive Algériennes remportent un concours à Londres 🏅​​