Pénurie de l’huile de table – Une solution est vite trouvée pour résoudre ce problème

Pénurie d'huile de table Une solution est vite trouvée pour résoudre à ce problème

La rencontre entre le Gouvernement algérien et les walis s’est déroulée durant le week-end dernier, en Alger. Plusieurs hommes politiques et des hauts responsables administratifs ont participé à la conférence présidée par le Président de la République. Des ministres, des autorités des différentes collectivités territoriales, des parlementaires ont été présents.

Ainsi, les fabulations furent centrées sur la politique. Il y a eu des rapports des actions gouvernementales, une présentation d’une nouvelle stratégie de relance économique, des propositions de réformes fiscales, une annonce d’une nouvelle politique sociale, etc. La pénurie de l’huile a été également évoquée et M. Tebboune n’a pas manqué de révéler la solution projetée par lui et le Gouvernement.

Pénurie d'huile de table Une solution est vite trouvée pour résoudre à ce problème3

Le manque d’huile sur le marché en Algérie : un problème social flagrant

Des rumeurs ont circulé récemment, suivant lesquels une pénurie d’huile s’installera prochainement dans le pays car la production locale n’est pas au même rythme que les demandes. Les représentants des grandes entreprises producteurs d’huile ont démenti les voix populaires.

Ils ont assuré que les réserves actuellement disponibles ainsi que les productions encore projetées seront suffisantes. Mais les faits sont têtus et contredisent les sociétés.

Pénurie d'huile de table Une solution est vite trouvée pour résoudre à ce problème

Au mois de mars 2021, les étalons des supermarchés étaient vides de bouteilles d’huile de cuisson alors qu’on était au seuil de la période de ramadan. Au début de l’année en cours, les mineurs étaient frappés d’interdiction d’acheter de l’huile de table. La mesure fut prise pour gérer la crise.

Une usine productrice d’huile sera de nouveau en marche

Dimanche dernier, durant la conférence Gouvernement – walis, M. Tebboune a annoncé qu’une usine fonctionnera désormais, après un long moment de blocage. Cette décision a été prise afin de solutionner la pénurie d’huile qui tourmente le peuple algérien.

Le discours proféré par M. le Président laisse transparaître qu’il fait prévaloir les besoins de son peuple au préjudice de la Loi : « C’est vrai qu’il faut respecter la loi mais où étions-nous quand celle-ci fut transgressée ? » Pour rappel, ce projet a été gelé. De ce fait, le régime actuel veut le remettre sur pied.