Pourquoi l’Algérie rompt son lien d’amitié avec l’Espagne ?

Pourquoi l'Algérie rompt son lien d'amitié avec l'Espagne ?

La crise diplomatique entre l’Algérie et l’Espagne prend de plus en plus d’ampleur à mesure que le temps avance. Et pire encore, l’Algérie décide de rompre le lien d’amitié qui l’unit avec l’Espagne, un accord de bon voisinage qui a pris naissance depuis 2002. Tous les détails dans cet article.

Une situation tendue résultante d’un revirement de décision

La relation entre l’Algérie et l’Espagne continue de sombrer dans le chaos. En effet, l’Algérie décide de rompre une coopération datant de plus de 20 ans entre le territoire algérien et le territoire espagnol. L’accord en question s’agit d’un traité de bon voisinage et d’amitié entre les deux pays. A l’origine, un revirement de décision de la part de l’Espagne.

En effet, Madrid a décidé de s’aligner sur la position du Maroc, Mars dernier. C’est tout un enjeu diplomatique qui entre en jeu. Par le passé, l’Espagne a montré sa neutralité à l’égard du Sahara Occidental, une ancienne colonie espagnole située au nord-ouest de l’Afrique. Ce territoire autonome est contrôlé à 80 % par le Maroc et fait l’objet d’une contestation du mouvement indépendantiste, le Font Polisario.

A noter que les Sahraouis, à l’origine de ce mouvement, sont soutenus par l’Algérie de très près et ceci pour la volonté de cette partie à réclamer un référendum d’autodétermination et d’indépendance. Et vis-à-vis de la position de l’Espagne à l’égard du Sahara Occidental, l’Algérie décide de geler la relation qui prévalait entre les deux pays.

Conflit Algérie – Espagne : une série de mesure se succède

La décision de l’Espagne de se rallier au plan d’autonomie imposé par le Marocain vis-à-vis du Sahara Occidental n’est pas sans suite. En effet, des séries de mesure coercitive ont été prises par l’Algérie pour rétorquer à ce revirement de situation. Outre la décision de geler le traité d’amitié et de coopération entre les deux pays, l’Algérie poursuit avec la rupture des domiciliations bancaires à l’égard des opérations de commerce extérieur.

➡️ A lire aussi :  8 pays africains avec des cas confirmés de variole du singe

En effet, toutes les opérations bancaires venant de l’Espagne ont été suspendues. Par conséquent, le commerce extérieur entre l’Algérie et l’Espagne est en gel. Toutefois, l’Algérie ne compte pas rétorquer en utilisant le gaz comme arme de représailles. En effet, les accords relatifs au gaz ne sont pas concernés face à cette suspension de l’accord de bon voisinage et d’amitié entre les deux pays. De leur part, l’Union européenne incite l’Algérie au dialogue pour atténuer ce conflit.

🇩🇿 L’Algérienne Célia Lim...
🇩🇿 L’Algérienne Célia Limam victime d’un vol à son domicile - Elle dévoile ce qui lui a été volé !