Prix des voitures en Algérie, les prix vont-ils baisser ?

Prix des voitures en Algérie, les prix vont-ils baisser ?

La hausse anormale des prix des voitures d’occasion se maintient encore et toujours en Algérie. Le maintien des mesures de blocage des importations et la faible quantité d’offre par rapport aux demandes sur le marché sont les principales raisons de cet enchérissement des véhicules d’occasion.

Les voitures sont actuellement mises en vente à des prix exorbitants sur le marché, les rendant inaccessible pour la plupart des Algériens.

Les voitures d’occasion : Plus onéreuses que les véhicules neufs

Un véhicule d’occasion peut toutefois coûter plus chère qu’une voiture neuve. Pour pouvoir consulter les différents prix des véhicules sur le marché de l’automobile Algérien, il suffit de se rendre sur les sites de vente en ligne ou se rendre auprès des concessionnaires.

Pour illustrer cette flambée des prix des voitures d’occasion, une Renault Clio 4 Facelift avec une finition GT-Line et un moteur de 1.5 DCi 110ch, de l’année 2018 vaut actuellement entre 234 – 258 Millions de centimes de Dinar Algérien.

Un autre exemple, une Toyota Yaris, Red Edition de l’année 2019 et ayant pour moteur un 1.3 VVTI 99ch est estimé actuellement à 299 millions de centimes Algérien à l’occasion, alors que ce modèle sur le marché des voitures neuves coûte environ 280 Millions de centimes de Dinar Algérien.

Une hausse des prix causée par l’interdiction d’importation des véhicules

voiture occasion algérie

Cette mesure d’interdiction d’importation des voitures neuves ou d’occasion est à la source de ce prix exorbitant des automobiles sur le marché Algérien. Effectivement, de nombreuses personnes estiment que tant que cette décision du gouvernement n’est pas levée, le prix des véhicules ne cessera d’augmenter.

➡️ A lire aussi :  Nouveau Gazoduc Algérie-Afrique : L'Algérie deviendra-t-elle une superpuissance ?

Les concessionnaires, les différentes associations pour la défense des consommateurs et même la population Algérienne exige au gouvernement d’abroger cette décision, ainsi de laisser les activités d’importation reprendre. Malgré ces différents appels, aucune décision concrète n’a été prise par les autorités concernées.

Espérer que les prix des véhicules neufs ou d’occasion vont diminuer dans les mois à venir est encore compliqué tant que l’importation ne reprendra pas, et pire même, les prix risquent d’augmenter chaque semaine et chaque mois.

💰🛵​ Le prix du nouveau scoo...
💰🛵​ Le prix du nouveau scooter SYM Orbit 1 dévoilé