Algérie - Devise

Retour aux cours « habituels » des devises étrangères face au dinar en ce dimanche 21 mars 2021

Retour aux cours « habituels » des devises étrangères face au dinar en ce dimanche 21 mars 2021
B. Aghilès
Ecrit par B. Aghilès

Les principales devises étrangères sont reparties en hausse en ce premier jour de semaine avec des taux de change qui ont terminé tous à la baisse en fin de semaine passée qui n’a tenu que l’espace d’un week-end. Car les chiffres affichés ce matin, notamment sur place en square, ressemblent plus à ceux dit « normaux » depuis maintenant plusieurs mois.

A savoir, l’Euro s’échange contre 208 DA à l’achat et 210 à la vente. Une des rares cotations à ne pas connaître une hausse ces deux derniers jours.

Inversement, la Livre Sterling et le Dollar canadien ont fait un bond en avant avec un Pound coté à un point de plus à la vente, soit 239 Da, mais à trois de plus à l’achat et donc à 236 DA. Le Dollar Canadien, quant à lui coûte 132 DA à l’achat contre 136 à la vente pour une augmentation de 02 et 03 points pour les deux transactions.

Par contre, le Dollar Américain connaît une certaine stabilité sur ses différents cours, si ce n’est à l’achat en marché parallèle où il est passé à 173 DA. Pour ce qui est de la vente, il s’échange toujours contre 175 DA et encore autour 133,5 DA en Banque d’Algérie.

Justement, en cours officiels, la tendance est plutôt à la stabilité ces derniers jours avec un euro à 159,5 DA, un pound à 186,4 DA et un dollar canadien à 107,1 DA.

Quelle valeur du Dinar Algérien en 2022 ?

C’est encore le ministre des finances, Aymen Benabderrahmane, qui est monté au créneau, lors de son intervention sur Echorouk TV mercredi 17 mars dernier, pour prédire une réévaluation du Dinar en présentant un dispositif de relance économique qui permettra la hausse du dinar face aux principales devises étrangères à l’avènement de 2022.

Le premier responsable du secteur n’est pas allé de main morte et a arboré avec conviction le slogan de l’état, à savoir « une économie plus solide pour une monnaie plus forte ». Il confirme, par ces propos, l’engagement du gouvernement d’une démarche à visée de rehausser la valeur de la monnaie nationale.

Pour concrétiser cette hausse souhaitée à grande échelle dans le pays, le premier argentier de la nation a évoqué le lancement de nombreux projets de croissance économique programmés par le gouvernement pour l’exercice en cours.

Principaux prémices d’une éventuelle hausse du Dinar

Le même locuteur, Aymen Benabderrahmane, a dévoilé les grandes lignes du plan gouvernemental mis en place dans l’optique d’une réévaluation du dinar face aux devises étrangères. Ainsi, il indique que les autorités compétentes veillent à l’application des projets gouvernementaux validés par le président de la république et suivent le rendement de ces réformes accompagnées d’un dispositif juridique (Loi de finances 2021) facilitant les investissements étrangers et les opérations d’exportation.

Autre apport, l’assouplissement de la réglementation relative aux startups et petites entreprises. En conséquence, tous ces éléments réunis font partie de la politique destinée à donner une impulsion nouvelle à l’activité économique du pays. Ce qui va forcément booster la monnaie nationale et la pousser à une hausse certaine face aux devises étrangères dans un premier temps et une stabilité rassurante dans un second.

Cotations du taux de change du dinar algérien (DZD) selon les chiffres du marché officiel et du marché informel au 21/03/2021 à 14h00 :

Devise Banque centrale d’Alger Marché parallèle
Achat Vente
Euro 159,5 208 210
Dollar US 133,5 173 175
Livre Sterling 186,4 236 239
Dollar Canadien 107,1 132 136

Auteur de l'article

B. Aghilès

B. Aghilès

Diplômé en langue Française , c'est la voie de la rédaction web et du journalisme qu'a choisi Aghilès pour sa carrière. Il a opté pour les thématiques suivantes : finance, économie et devise.