Saisie d’importantes sommes de devise saisies à l’Aéroport d’Alger

Saisie d'importantes sommes de devise saisies à l'Aéroport d'Alger

De nombreuses personnes se posent différentes questions, particulièrement en ce qui concerne la somme en devises qu’un voyageur peut transporter à l’arrivée et au départ de l’aéroport. Ce transfert de devises est strictement réglementé dans l’aéroport international d’Alger. Cependant, certains essaient de faire passer des devises supérieures à la somme autorisée.

Qu’est-ce qu’il faut savoir avant de voyager en Algérie ?

Il existe des règlements stricts qu’il faut respecter dans un aéroport. Malgré cela, des voyageurs tentent régulièrement de transgresser ces règles. En effet, les services douaniers et la police des frontières effectuent quotidiennement des saisies, particulièrement les devises.

Il est important de savoir qu’il n’est pas interdit de faire entrer ou sortir des devises au sein d’un pays. Toutefois, des règlements contrôlent ces flux d’argent. En effet, les voyageurs nationaux ont la possibilité d’apporter 1 000 euros sans faire de déclaration. Cette somme est de l’ordre de 5 000 euros pour les étrangers.

Les voyageurs peuvent également faire sortir environ 7 500 euros de l’Algérie sans qu’il y ait une déclaration. Cependant, il est impératif de présenter une attestation bancaire comme pièce justificative.

Par contre, il n’y a pas de limite d’importation de devises pour les voyageurs entrant sur le territoire algérien. Mais pour les sommes plus de 1 000 euros, il faut présenter obligatoirement une déclaration douanière.

Un aéroport, une porte d’entrée et de sortie de devises

Un aéroport, une porte d’entrée et de sortie de devises

Une somme conséquente a été saisie par la police aux frontières ou PAF cette semaine. Deux passagers ont été arrêtés dans l’aéroport d’Alger. Selon la Direction générale de la Sureté nationale, il s’agit d’une coquette somme de 8 000 euros et de 21 000 dollars américains.

➡️ A lire aussi :  Le taux de change du Dinar Algérien, ce 19 juin 2022

Grâce à la vigilance de la PAF de l’aéroport Houari-Boumediene, ces tentatives de transfert illégal de devises ont échoué. De ces faits, la police aux frontières a effectué deux arrestations. Comme ces devises dépassent largement le montant maximal autorisé, ces voyageurs arrêtés auraient dû présenter des pièces justificatives. Or, ce n’était pas le cas.

La sûreté de l’aéroport, avec la collaboration des services des douanes, a également arrêté un autre passager, avec une importante somme de 190 600 euros.

🏞️​ Les 10 plus beaux endroi...
🏞️​ Les 10 plus beaux endroits à visiter en Kabylie ⵣ ⛰️