Samuel Eto’o se défend contre l’équipe algérienne et ivoirienne (VIDEO)

Découvrez la vidéo de sa conférence de presse

Durant une conférence de presse, Samuel Eto’o a exprimé son avis sur le stade de Japoma, un endroit qui, pour rappel, a suscité une multitude de polémiques depuis le dernier match de l’Algérie. Il a émis une opinion qui n’a pas plu à tout le monde. Focus!

Samuel Eto’o fier du stade à Douala

Depuis la dernière phase de poule qui confrontait l’Algérie et la Côte d’Ivoire, le stade de Japoma était resté au cœur des débats, notamment en Algérie. Pour éclairer la situation, Eto’o a défendu le terrain à Douala.

Pour lui, ce dernier répond parfaitement aux normes footballistiques en vigueur. Il a ajouté que cet endroit devrait être la fierté des Africains puisqu’il s’agit, selon lui, de l’un des stades les mieux élaborés au monde.

Pour preuve, il a affirmé que : «  (…) Je n’ai rien à dire concernant le stade Japoma, mais je veux juste dire aux responsables des équipes nationales algérienne ou ivoirienne que même le président de la FIFA a voulu changer la date et le lieu de la CAN et il n’a pas pu. Nous ne sommes pas là pour plaire à qui que ce soit ou pour offrir des cadeaux”

Une tentative de provocation envers les Algériens ?

Récemment, les anciens internationaux africains devenus analystes TV ont été sollicité à stopper la diffusion des détails sur le stade de Japoma que Samuel Eto’o aurait qualifié comme des rumeurs. Une demande qui venait du patron de la Fédération camerounaise.

Pire encore ! Eto’o lui-même aurait réclamé à ces derniers d’arrêter la propagation des déclarations qui, selon lui, sont des mensonges. La réaction de l’ancienne célébrité de l’équipe nationale du Cameroun est caractérisée comme une provocation aux Verts d’après les médias algériens.

Selon des analystes, il s’agirait aussi d’un moyen de mettre davantage la pression aux Fennecs qui préparent leur rencontre avec le Cameroun fin mars aux matchs de barrage pour la coupe du monde.