Scandales au sein des compagnies Algériennes – Le président Tebboune exprime sa colère et prend des mesures

Algerian President Abdelmadjid Tebboune

En proie à de nombreuses critiques, les compagnies algériennes de transport aérien et maritime sont dans le collimateur du chef de l’Etat.

Pendant cette période estivale, les voyageurs n’ont pas hésité à montrer leur mécontentement auprès des deux compagnies algériennes de transport, Air Algérie et Algérie Ferries. En effet, plusieurs irrégularités ont été constatées au sein des deux compagnies.

Pour Air Algérie, il s’agissait d’un manque d’organisation et de renseignement auprès des passagers. D’autres scandales ont entaché la réputation de la compagnie, en l’occurrence ce vol d’Air Algérie qui a pris son décollage en abandonnant des passagers à l’aéroport.

S’agissant de la compagnie maritime, Algérie Ferries, la compagnie a été à mainte reprise pointée du doigt par l’état désastreux de ses navires et le service très médiocre à bord. Des passagers ne se sont pas fait prier pour afficher cette dernière en publiant des photos montrant divers compartiments des bateaux de la compagnie pour montrer l’insalubrité qui y règne.

A la lumière de toutes ces irrégularités, le président, Abdelmadjid Tebboune, a réagi sans attendre. Le Chef d’Etat a directement pris des mesures à la hauteur du problème.

L’homme fort du pays a-t-il abattu sa foudre sur les deux compagnies. Effectivement, il y a de cela quelques semaines, Tebboune a procédé au limogeage de plusieurs hauts fonctionnaires de ces deux compagnies.

➡️ A lire aussi :  Presse Algérie - El Watan va-t-il vers la fermeture ?

Yacine Benslimane

Yacine Benslimane, a été nommé à la tête de la compagnie aérienne, et a lui-même procédé au renouvellement de certains postes clés. Quant à Algérie Ferries, le poste de directeur est désormais vacant et plusieurs haut responsables ont été remerciés avec lui.

Le Président Tebboune entend faire respecter la loi, les responsables des dysfonctionnements relayés durant ces derniers mois seront entendus par la justice.