Suspension des études en Algérie : qui est concernés ?

Ces personnes ne sont pas touchés par la suspension

Ecole en Algérie
Le ministère de l’éducation clarifie la suspension de l’étude

Face à l’émancipation du virus de la couronne en Algérie, les autorités compétentes ont pris une importante décision. Cette initiative a la possibilité de tout changer. Les responsables apportent des explications claires, découvrez !

Aux grands maux, les grands remèdes !

Les professionnels compétents ont remarqué que l’explosion des cas ces derniers jours concerne essentiellement le milieu scolaire. Cette décision était donc prise au cours de la réunion entre le directeur du bureau de la présidence de la République, le Premier ministre et les membres du Comité scientifique de surveillance et de suivi de l’épidémie du Coronavirus.

Elle vise à limiter l’ampleur de la pandémie dans les établissements scolaires et maitriser la situation dans les jours à venir. Outre la fermeture des écoles, ils ont également mis en place une campagne de vaccination dans les établissements scolaires.

Avec le ministère de la Santé, les dates de cette quatrième campagne ont été fixées du dimanche 23 janvier au jeudi 27 janvier.

Vaccination d'un enfant

Suspension d’études : confirmation par le ministère

Conscient de l’inquiétude de la population, surtout les parents, le ministère de l’Éducation nationale a fait paraitre un communiqué annonçant la suspension d’études. Cette décision concerne essentiellement les trois phases d’enseignement : primaire, intermédiaire et secondaire.

Du jeudi 20 au samedi 29 janvier, les élèves se doivent donc de rester à la maison. En ce qui concerne les universités, la présidence a laissé le choix aux responsables de chaque établissement s’ils vont fermer ou continuer à ouvrir leurs portes pour avoir la possibilité de maintenir le calendrier des examens. Dans le cas contraire, le programme peut être réajusté.

➡️ A lire aussi :  Pour plus de céréales en Algérie : une nouvelle technique de production

Il est clairement indiqué que les enseignants, le personnel administratif et les ouvriers continueront à travailler pendant cette période pour terminer les missions programmés.