Algérie - Actualités

Système‌ ‌des‌ ‌Nations‌ ‌Unies :‌ ‌148‌ ‌ millions‌ ‌de‌ ‌dollars‌ ‌octroyés‌ ‌en‌ ‌2020‌ ‌ en‌ ‌faveur‌ ‌de‌ ‌l’Algérie‌

Système‌ ‌des‌ ‌Nations‌ ‌Unies :‌ ‌148‌ ‌ millions‌ ‌de‌ ‌dollars‌ ‌octroyés‌ ‌en‌ ‌2020‌ ‌ en‌ ‌faveur‌ ‌de‌ ‌l’Algérie‌
Melissa . C
Ecrit par Melissa . C

Selon le rapport annuel de l’Organisation des Nations Unies faisant état de la situation de la collaboration de l’Algérie avec le Système des Nations Unies durant l’année 2020, un montant de près de 148 millions de dollars a été attribué à divers secteurs décisifs.

Une collaboration bénéfique pour l’Algérie

En effet, le Système des Nations Unies en Algérie a permis de réunir 148 millions de dollars au cours de l’année 2020 grâce à la contribution de plusieurs collaborateurs. Cela, dans l’intention de faire face à la pandémie et satisfaire les besoins sanitaires et humanitaires du pays, tout en apportant un appui aux différents programmes de développement.

Selon ce rapport, les ressources accumulées à cette occasion ont été allouées à différents secteurs d’activités. Ainsi, un montant équivalent à 60 millions de dollars a été consacré à la situation sanitaire du pays, 55 millions de dollars destinés aux opérations humanitaires et au soutien des réfugiés et enfin 33 millions attribués aux différents programmes de développement local.

Concernant l’appui financier accordé par le système onusien à la lutte contre la Covid-19, le rapport a révélé que l’Union européenne a apporté une contribution financière à hauteur de 50 millions de dollars et cela dans le cadre du programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). une somme destinée à fortifier les structures hospitalières en termes de matériaux médicaux et équipements de protection pour le personnel hospitalier.

Par ailleurs, plusieurs organismes, à savoir l’UNICEF, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’ONUSIDA et le fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme ont amené des aides financières supplémentaires consacrés aux financements de matériaux médicaux et des réactifs et renforcer la pérennité des services de prévention du VIH.

D’autre part, les différents programmes de développement envisagés par l’État, ont pu bénéficier de fonds conséquents de la part du système onusien. Ainsi, une enveloppe de 16.1 millions de dollars dédiée au secteur économique du pays, 13.4 millions de dollars consacrés à l’environnement, 37 millions de dollars destinés au social et enfin un demi million de dollars pour la gouvernance.

Atténuation de l’incidence socio-économique de la crise sanitaire

Le Système onusien a réalisé une analyse exhaustive des répercussions socio-économiques de la crise sanitaire en Algérie, en coopération avec le Bureau de la Commission Economique pour l’Afrique. En parallèle, plusieurs études menées sur les ménages et les entreprises ont été effectuées en collaboration avec le Conseil National Economique, Social et Environnemental algérien, en vue de faciliter les mesures de soutiens de l’ONU.

Ainsi, le rapport a réitéré l’importance du rôle de l’Algérie dans l’élaboration de la réforme du Système de développement de l’ONU. En outre, le coordonnateur résident du SNU, Eric Overvest, a indiqué que l’Etat algérien a réussi à diminuer l’incidence sanitaire et socio-économique de la pandémie, notamment grâce à un système de santé solide et des mesures d’aide efficientes pour contenir cette crise.

Relatif aux objectifs fixés pour l’année 2021, le SNU envisage de mettre en place un cadre de coopération de “nouvelle génération” (UNSDCF), qui sera mis en œuvre lors de la période 2022-2026. Cette initiative permettra d’atteindre les objectifs de développement durable et de satisfaire les priorités de développement local de l’Algérie.

En outre, le SNU songe à élargir son champ d’action vers d’autres nouvelles activités telles que l’économie sociale et solidaire, le développement de l’entreprenariat de certaines catégories, en particuliers les femmes et les jeunes, ainsi que le soutien et l’appui des PME et inciter à entreprendre une économie verte et circulaire.

Auteur de l'article

Melissa . C

Melissa . C

Fraîchement diplômée en sciences de la communication et des médias, c'est la voie de la rédaction web et du journalisme qu'a choisi Melissa pour sa carrière. Elle a opté pour la rédaction des articles d'actualité algérienne et internationale.