Tizi-Ouzou : une caravane médicale pluridisciplinaire au profit des villages enclavés

Tizi-Ouzou : une caravane médicale pluridisciplinaire au profit des villages enclavés

Une association socio-humanitaire thafat-événements, à l’initiative d’une caravane médicale pluridisciplinaire regroupant 28 médecins, en faveur des villages isolés de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Une école primaire transformée en hôpital de campagne

Durant le week-end dernier, l’association thafat-événements implante sa caravane médicale dans le village d’Ibadissen, de la commune d’Ait Bouadou adhèrent à la daïra des Ouadhias.

En effet, cette action humanitaire et entièrement bénévole, a requis la participation de 28 médecins spécialistes et généralistes dont dix externes, de même que la contribution de plusieurs paramédicaux volontaires.

Afin d’accueillir ces professionnels de la santé et leurs patients, les membres du comité du village ont mis à disposition l’école primaire Ait Ighil transformée en hôpital de campagne pour l’occasion.

Ainsi, les salles de classes de cette dernière ont été converties en salles de soins dans le but de faciliter les consultations et le dépistage de plusieurs maladies à l’instar du diabète, de l’hypertension artérielle, du cancer de l’utérus et du sein.

L’accès aux soins toujours plus difficiles dans les zones rurales

Dans l’ensemble, cette opération de grande envergure a permis à la population du village d’avoir accès à des consultations en cardiologie, endocrinologie, néphrologie, urologie, gastro-entérologie, pédiatrie, ophtalmologie, gynécologie, ORL, kinésithérapie…, ainsi qu’à des consultations dentaires.

Selon les déclarations de la présidente de l’association thafat-événements Mme Salima Berkani au journal algérien “Liberté”, cette 11e opération de ce genre a été une réussite totale, aboutissant à plus de trois cents personnes examinées durant une seule journée. Saluant au passage le travail considérable effectué par les médecins dont certains arrive d’Alger et de M’sila.

Elle précise qu’actuellement, une consultation chez un médecin spécialiste coute cher, les tarifs tournent autour des 2 500 DA. D’où la nécessité d’organiser d’autres sorties dans les zones rurales en difficultés. De surcroit, elle souligne que les personnes ausculter atteintes de certaines pathologies feront l’objet d’un suivi par les médecins.
Par ailleurs, l’association socio-humanitaire a dédié une classe dans l’intention d’offrir tous les médicaments prescrits aux individus auscultés, principalement ceux n’ayant pas de carte de sécurité sociale.

D’après une habitante du village interrogé par le quotidien généraliste algérien “Liberté”, cette caravane médicale représente une chance considérable pour les familles pauvres et à faible revenu.
En outre, il est primordial de souligner l’importance du travail accompli par l’association thafat-événements durant ce week-end. Notamment en attribuant une cinquantaine de colis vestimentaires destinés aux familles pauvres recensées par le comité du village.