Tourisme Algérie : les plages envahies par des commerçants illégaux, la police aux aguets

Tourisme Algérie les plages envahies par des commerçants illégaux, la police aux aguets
Algerians cool off on Sidi Fredj's beach, 20 kms west of Algiers, on July 28, 2009. AFP PHOTO/FAYEZ NURELDINE / AFP PHOTO / FAYEZ NURELDINE

L’afflux massif de touristes sur les plages algériennes et dans les criques a décuplé la présence de colporteurs qui exercent illégalement leur commerce avec toutes sortes de produits illicites.

Il y a un véritable fléau de vendeurs sur la plage. La côte algérienne est l’un des endroits préférés des vendeurs. Et la présence de ces vendeurs, désespère les commerçants de ces plages qu’ils envahissent en masse.

Ces colporteurs vendent leurs marchandises, souvent de qualité inférieure, bien en dessous de la valeur normale du marché. Cela est possible car, contrairement aux commerçants, ils n’ont pas de frais généraux et ne paient pas d’impôts.

Les autorités font une descente dans les côtes algériennes

Sur la plage des Andalouses à l’ouest, les choses ont failli mal tourner. Suite à une intervention de la gendarmerie, 53 chaises, 18 tables et 6 parasols ont été saisis d’après la Radio Oran. Un acte qui vise à la sécurité durant la saison balnéaire. Nous saluons les efforts accomplis par les gendarmes pour prévenir l’exploitation illégale des plages au niveau de la wilaya d’Oran.

Lors d’une seconde opération la semaine précédente, ces brigadiers ont également saisi 80 chaises, 21 tables et 16 parasols dans la même wilaya. Les autorités ont pris les dispositions relatives à la vérification des permis de location des espaces.

Toujours est-il que la même semaine, la plage Kitani à Alger a aussi été inspectée par des policiers. Ces agents de la force publique ont généralement procédé à l’arrestation des marchands illégaux et ont choppé de la drogue, des armes blanches, des chaînes, des parasols et des tables.

➡️ A lire aussi :  Algérie SNTF : Offre alléchante jusqu'au 28 juillet

La police surveille de près les plages

Tourisme Algérie les plages envahies par des commerçants illégaux, la police aux aguets

Malgré le fait que la police déploie chaque année davantage de personnel pour la surveillance, il s’avère qu’il s’agit d’un cas de vadrouille. Les touristes sont très ennuyés et sont sérieusement préoccupés par les dommages que les commerçants causent à l’image de la plage.

De nouvelles règles plus strictes sont entrées en vigueur et l’intention des autorités est de les faire respecter. Dans les jours qui suivent, les unités de la police se mettront aux aguets. Ainsi, les vacanciers ne pourront plus être dérangés par ces vendeurs insistants sur les plages algériennes.