Un nouvel espoir se dessine pour les voyageurs – Des alternatives à Air Algérie et Algérie Ferries en vue

Un nouvel espoir se dessine pour les voyageurs

Les vacances de cette année ont montré la limite des compagnies nationales. Ces dernières, Air Algérie et Algérie Ferries, ont dû faire face à une forte demande, qu’elles n’ont pas pu contenir.

Alors que l’institution gouvernementale chargée des transports a donné son feu vert pour la création de compagnies privées, une opportunité de croissance pour le secteur national des transports se profile.

Pour mettre fin au monopole détenu par les deux compagnies nationales de transport aérien et maritime, le gouvernement s’était longtemps prononcé en faveur de l’ouverture de compagnies privées.

Transport maritime

En effet, outre la raison suscitée, cette décision vise à instaurer une concurrence dans ce secteur et ainsi à donner plus d’alternatives aux voyageurs algériens.

Dans les grandes lignes, le ministère des transports a ouvert la porte aux investisseurs locaux qui souhaiteraient se lancer dans l’ouverture d’une compagnie aérienne privée.

Cependant, le dossier n’est pas aussi simple que ça. Même si l’Etat a décidé d’accorder les licences requises pour acquérir les dispositifs nécessaires à la création d’une compagnie privée, un détail rend la tâche difficile.

Transport aérien

Pour pouvoir se lancer, l’investisseur doit acquérir ses propres avions ou bateaux, en outre ce dernier doit avoir acheté mais non pas louer ni affréter ces engins. Un détail qui, selon certains analystes, serait le fond du problème.

Toutefois, parmi la quinzaine de projets reçus par le gouvernement, une compagnie en particulier semble se rapprocher du but.

Il s’agit en effet de la compagnie Low-cost  Fly WestAF, cette dernière a vu le jour en début d’année. Annoncée pour une ouverture en Avril de cette année, la compagnie a dû repousser l’événement en début d’année prochaine.

Celle-ci aurait déjà fait l’acquisition de quelques appareils, cependant des détails administratifs et financiers sont encore à revoir avant que la compagnie ne prenne son envol.