Un service de e-paiement des créances d’AADL désormais activé !

Un service qui sera bientôt généralisé en Algérie

E-paiement

Récemment, AADL a annoncé sa collaboration avec le CPA. Une coopération qui a d’ailleurs porté ses fruits. En effet, grâce à l’initiative des deux entités, le service e-paiement est dorénavant instauré en Algérie. Focus !

Accord avec le CPA

L’Agence d’Amélioration et de Développement du Logement a signé une convention avec le Crédit populaire de l’Algérie. Cet accord stipule, en effet, la mise en place du service de paiement des créances sur internet.

Un détail qui a été partagé sur la page Facebook du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville ce jeudi 17 février 2022. Mohamed Tarek Belaribi, le ministre de l’Habitat était le maitre de la cérémonie.

L’évènement a été marqué par la signature entre Rachid Mohammed Larbi, le Président du conseil d’administration du CPA et Fayçal Zitouni, le Directeur Général de l’AADL.

E-paiement

Développement de l’e-commerce dans tout le pays

Les cités pilotes sont les premiers concernés par cette nouvelle opération d’e-paiement en Algérie. Tout le pays pourra par la suite profiter des mêmes avantages.

En mémoire, la crise sanitaire a poussé l’AADL à fermer ses portes. La raison ? Des membres de son personnel ont été positifs au covid-19. Toutefois, l’agence affirme sa réouverture et la poursuite de ses activités.

Désormais, elle prend en charge les dossiers de logements, notamment dans le cadre de la location-vente. Pour limiter les risques de contamination, l’entreprise a pris des mesures plus strictes. Elle incite chaque citoyen à prendre sa responsabilité au sérieux et à la respecter.

Pour augmenter la vitesse de la mise en place des projets de logements en Algérie, Fayçal Zitouni, le Ministre de l’Habitat a émis des instructions strictes. La rédaction des procès-verbaux ainsi que le contrôle des accomplissements seront obligatoires dorénavant.

➡️ A lire aussi :  La position de l'Algérie dans le classement des pays par PIB surprend !