Algérie - Actualités

Une espèce de méduse dangereuse sur les plages de la région de Mostaganem en Algérie

Une espèce de méduse dangereuse sur les plages de la région de Mostaganem en Algérie
A Nora
Ecrit par A Nora

Les habitants de la côte mostaganémoise assistent depuis plusieurs jours à l’apparition d’une nouvelle espèce de méduse sur ses plages. L’animal paraît ravissant, mais, à la fois dangereux et extrêmement urticant. Le ministre de la pêche et des ressources halieutiques incite ceux qui occupent ces lieux à être vigilants étant donné les risques sanitaires encourues à leur contact.

Une espèce de méduse hors du commun en Algérie

La population algérienne est sans doute habituée à la présence de méduses sur tous les rivages et côtes du pays durant l’hiver comme tout au long de l’été. Cette variété d’animaux marins cohabite bel et bien avec ceux qui résident sur les lieux, et principalement avec les nageurs. Leur présence sur le rivage algérien s’explique par l’abondance de nourriture constatée sur place.

Il est tout le temps possible de rencontrer des méduses sur les plages algériennes, notamment sur les rivages Nord-ouest du pays. Toutefois, la présence de cette nouvelle espèce de méduse a semblé alarmante pour ceux qui s’y trouvent. En effet, cette fois-ci, la région de Mostaganem a reçu la visite d’une espèce de méduse piquante et dotée de plusieurs tentacules transparents, hors du commun. Elle est présente en petit nombre depuis quelques jours sur les plages Nord-ouest de l’Algérie.

Une espèce de méduse piquante sur le littoral de Mostaganem : les autorités compétentes inquiétées par les faits

Les méduses sont connues pour le poison extrêmement violent et mortel, dont elles sont dotées. Bien qu’il soit possible de rencontrer des espèces inoffensives, la plupart de ces animaux s’avèrent dangereux pour l’homme, y compris cette espèce trouvée sur les plages de la ville des Mimosas. En plus, cette créature se révèle comme étant plus dangereuse que les autres types de méduses. Il s’agit, d’ailleurs, d’une méduse beaucoup plus urticante que ce que la population algérienne a l’habitude de fréquenter.

Ce lundi 26 avril, le ministre de la Pêche et des Ressources Halieutiques : Sid Ahmed Ferroukhi, déclare la toxicité et la dangerosité de cet animal marin à l’égard de l’homme dans une publication qu’il a posté. C’est, selon lui, ce qu’un bon nombre de scientifiques affirment au sujet de cette variété de méduse.

Cette espèce de méduse présente sur les rivages de la région de Mostaganem peut paraître envoûtante vu l’apparence de ses tentacules. Cependant, il est prouvé qu’elles sont extrêmement dangereuses pour l’homme, et qui plus est, une seule piqûre de leur part est à même de nuire à la santé de la personne touchée. Elles sont capables de détruire des cellules humaines et de causer des douleurs insupportables chez ceux qu’ils piquent.

Des créatures urticantes et dangereuses sur les plages de Mostaganem : la vigilance est de rigueur !

Le ministre, Sid Ahmed Ferroukhi incite les occupants des plages et des régions concernées par la présence de cette créature à être vigilant. Un maximum de précaution doit être pris à cet effet, que ce soit sur les plages ou dans l’eau. Cette alerte a principalement été adressée aux professionnels du secteur marin, en l’occurrence aux pêcheurs et nageurs qui courent fortement le risque de les frôler. D’ailleurs, le MPRH les incite à ne pas toucher à cette espèce de méduse dans l’eau ou sur le littoral, qu’elle soit vivante ou morte.

Mis à part cela, en cas de piqûre, il est conseillé de ne pas frotter la zone envenimée et de retirer le tentacule de la méduse incrusté dans la peau avec l’aide d’un morceau d’algue, d’un coquillage ou d’une pince. Et ce, le plus rapidement possible.

Auteur de l'article

A Nora

A Nora

Journaliste, responsable éditoriale, Nora s’intéresse de prêt à l’actualité algérienne.