Une firme portugaise souhaite exporter ces 3 produits de l’Algérie

Une future collaboration en vue ?

La coopération économique se renforce entre l’Algérie et le Portugal. À ce titre, une entreprise portugaise a annoncé être attirée par certaines récoltes algériennes. Une collaboration gagnant-gagnant pourrait alors se créer au cours des mois à venir.

Trois récoltes algériennes attirent la firme

Le dernier bilan concernant l’exportation agricole a indiqué un faible volume de produits exportés. Ce qui ne devrait pas être le cas, compte tenu des potentialités que dispose l’Algérie en matière de production agricole.

Récemment, une grande firme portugaise a affirmé sa volonté d’accéder à des récoltes de l’Algérie auprès des producteurs locaux et des acteurs économiques.

Ainsi, le pays pourrait ravitailler certains pays de l’Europe, notamment le Portugal, mais aussi l’Espagne et la France. Cette entreprise est surtout attirée par les fruits et les légumes algériens.

Fruits et légumes

L’agence nationale de promotion du commerce international a fait une affirmation hier. Sa déclaration s’est portée sur cet appel adressé à tous ceux qui opèrent dans la production et la commercialisation des légumes et fruits, en mettant l’accent sur la citrouille, les pommes ainsi que les poires.

Elle a aussi invité les personnes concernées à visiter son site pour remplir le formulaire d’informations et accéder aux renseignements concernant la firme susmentionnée.

Qu’en est-il de l’aluminium ?

Dernièrement, l’ALGEX a diffusé un reportage portant sur l’activité de la maison de recyclage et de transformation d’aluminium. Selon l’article, cette dernière expérimente une relance de production et d’exportation.

De plus, en vue de combattre la bureaucratie, relancer l’économie et promouvoir les investissements, une usine située sur la wilaya de Bouira tente d’augmenter sa production.

Il opère afin de répondre aux besoins du commerce national et aux demandes internationales en exportant vers la France, le Sénégal et la Tunisie. À travers ces opérations, elle pourra créer plus d’emplois et redynamiser le domaine de l’exportation en Algérie.