Une loi tunisienne pénalise les joueurs algériens – Fini le transfert des joueurs ?

Il y a quelques années, un règlement adopté par la Fédération Tunisienne du Football ou FTF a exclu les joueurs algériens de la catégorie « d’étrangers ». Ils étaient à cet effet considérés comme des joueurs nationaux, facilitant leur transfert dans le championnat tunisien. Cependant, dernièrement, une nouvelle loi a été mise en place par la même Fédération modifiant les dispositions de l’ancienne loi.

En effet, la FTF a décidé de reclasser les Algériens parmi les étrangers, à partir de la prochaine saison 2022-2023. Cette décision publiée sur la page Facebook de la FTF est considérée comme pénalisante par les joueurs maghrébins puisqu’elle pourrait affecter leur exode vers le championnat tunisien.

Plus que 6 joueurs étrangers par club !

En effet, l’adoption de cette nouvelle loi affecte également le mode d’organisation des clubs puisqu’elle dispose que chaque club tunisien ne doit avoir que 6 joueurs étrangers au maximum. Par conséquent, le fait de classer les joueurs algériens parmi les étrangers serait une pénalisation en soi puisque les transferts vers le championnat vont diminuer, réduisant la chance des joueurs de s’ouvrir vers d’autres horizons.

De plus, ce nouveau règlement impose aux clubs de n’aligner que 4 joueurs étrangers durant les matchs officiels. A ce stade, cette loi ne porterait pas uniquement préjudice aux algériens mais à tous les joueurs étrangers. Entre autres, les clubs ne seront plus tenus de recruter et enrôler des joueurs ayant joué au moins une dizaine de matchs avec leur équipe nationale.

Cependant, il importe de noter que cette loi n’est pas rétroactive, c’est-à-dire que les nouvelles dispositions ne concernent que les prochaines recrues et non les joueurs qui sont encore sous contrat. En revanche, les clubs ne pourront recruter des joueurs étrangers que si leur effectif est inférieur à six (06).

➡️ A lire aussi :  Espagne : Perte colossale dans deux secteurs suite à la crise avec l'Algérie

Une nouvelle destination pour les footballeurs algériens

Les joueurs maghrébins semblent tous vouloir évoluer dans d’autres championnats qui offrent un environnement de jeu plus organisé et plus sain que le championnat algérien. C’est la raison pour laquelle ces joueurs ont toujours voulu rejoindre la Tunisie pour pouvoir lancer leur carrière sportive.

Mais avec cette nouvelle loi, ils devront se tourner vers d’autres horizons ; et le championnat Saoudien (Arabie-Saoudite) semble particulièrement les attirer.

⚽​ Mondial 2022 : la Tunisie ri...
⚽​ Mondial 2022 : la Tunisie risque-t-elle vraiment d’être disqualifiée ?