Une veille femme de 80 ans battue et violée : un Algérien arrêté !

Quand les gens manquent de bienveillance et de respect, ils peuvent réaliser d’affreux actes. Les personnes âgées sont les plus ciblées par les malfrats qui profitent de leur vulnérabilité pour commettre des infamies. C’est le cas de cet algérien, encore mineur.

Le mineur a essayé de s’échapper

Une fois sur les lieux, la police n’a pas hésité à mener son enquête. Elle a donc trouvé une batte de baseball souillée de sang dans une benne à ordure en face du domicile de la vieille femme. C’est probablement l’arme avec laquelle le malfrat avait battu la dame.

Les forces de sécurité ont poursuivi leur recherche et ont détecté le supposé agresseur pendant un contrôle dans une des parties habituelles de carambouillage d’objets pris par vol.

Ce dernier, en voyant la patrouille, a essayé de sauter par-dessus un mur et de se cacher. Mais il a été rapidement repéré en ayant encore sur lui le téléphone portable de la victime, ses bijoux et ses documents.

Il devra passer devant le tribunal pour se faire entendre sur les actes qui lui sont imputés. La police continue maintenant à enquêter pour savoir si ce malfrat est impliqué dans d’autres incidents semblables, étant donné l’impétuosité de ses actions.

Les faits ! 

Un étranger non accompagné a été arrêté par la police espagnole le 15 janvier 2022. Une femme de 80 ans aurait été battue, volée et violée par un mineur d’origine algérienne dans son domicile.

Elle a été surprise le petit matin par l’agresseur. Ce dernier a pénétré dans la maison de la vieille dame pour la voler. Il l’aurait surpris et attrapé pour l’étrangler et le frapper à la tête. Puis, cette femme sans défense avait été agressée sexuellement par le détenu.

➡️ A lire aussi :  Quels sont les métiers qui recrutent actuellement le plus en Algérie ?

Ensuite, il s’est emparé de son portefeuille, ses bijoux et son portable avant de s’enfuir et laisser l’octogénaire au sol. Bien que l’acte se soit produit aux premières heures, la femme n’a pu contacter la police qu’à 10 heures.

Le souffle coupé, elle déclare avoir été terriblement battue par ce jeune algérien qui s’est introduit chez elle. Elle a aussi déclaré de graves blessures dues aux  coups infligés par l’agresseur.