Victime de la sécheresse et des feux de forêts, l’Algérie devient un pays fortement aride

Victime de la sécheresse et des feux de forêts, l'Algérie devient un pays fortement aride

Le monde est plongé dans une chaleur très forte et accablante ces derniers temps, surtout durant cette saison estivale. Plusieurs pays subissent des impacts catastrophiques à cause de cette hausse de température, et l’Algérie en fait malheureusement partie.

Le ministère de l’agriculture a fait une annonce concernant ce phénomène ce 17 juillet dernier. Il a notamment parlé de « l’Algérie qui est devenue un pays fortement aride ».

Les domaines stratégiques de l’agriculture algérienne

Le Directeur général du Bneder ou du bureau d’études et des statistiques rurales au ministère de l’Agriculture, Khaled Ben Mohamed, a été l’invité d’une Radio algérienne ce dimanche 17 juillet dernier.

Ce responsable a évoqué, durant cette intervention, la situation de l’Algérie dans le secteur agricole. Il a notamment parlé des domaines stratégiques qui sont les plus importants dans l’agriculture algérienne.

D’après lui, nous devons accorder plus d’importance à la production des pommes de terre, de céréales, de fourrage et de lait. Il a souligné qu’il fallait impérativement maintenir les niveaux de production de ces filières ou de les améliorer, si besoin. Selon le Directeur général du Bneder, le développement de semences est un secteur qui façonne notre souveraineté nationale.

L’Algérie, d’un pays aride à un pays très aride

Durant son entrevue du 17 juillet 2022 sur une chaîne radio algérienne, Khaled ben Mohamed a affirmé que l’Algérie avait basculé d’un pays aride à un pays extrêmement aride. D’après son annonce, ce changement majeur est surtout détecté dans les zones de l’Ouest du pays.

Cette partie de l’Algérie a, en effet, enregistré à peu près 150 km de glissements des étages bioclimatiques, et ce, un peu plus au Nord.

➡️ A lire aussi :  La Rechta algérienne se positionne dans le top 10 mondial des meilleurs plats de nouilles - Découvrez le classement

secheresse

Il a émis l’idée que nous devions abandonner les méthodes traditionnelles de production et prioriser la technologie et les partenariats afin de venir en aide aux agriculteurs.

Il faut se pencher vers une production de matériel végétal adapté au cycle court et qui ne suscite pas d’accroissement en hauteur, selon toujours le Directeur général de Bneder.

Voici les prix pour l’entretien e...
Voici les prix pour l’entretien et la réparation des voitures de luxe en Algérie !