Visites pénitentiaires : désormais interdites aux moins de 16 ans

Une restriction parmi plusieurs autres

Avec la tendance haussière du nombre de contaminations en Algérie, chaque département prend des mesures qui lui semblent sages et efficaces. Les services pénitentiaires ont pris la décision de suspendre les visites familiales pour les enfants.

Suspension de visites pour les enfants

Dans le cadre de lutte contre la propagation du Covid-19, à l’intérieur des prisons, l’administration pénitentiaire et le service de réinsertion ont annoncé dans une déclaration que les visites des enfants à leurs proches détenus sont désormais interdites.

Cette décision concerne tous les établissements pénitentiaires et s’applique pendant 15 jours à partir du 27 janvier 2022.

Selon le communiqué, cette mesure est prise compte tenu de la circonstance épidémiologique que vive actuellement l’Algérie depuis quelques jours. Une période affligée par une hausse significative du nombre de cas d’infections aux Covid-19, notamment chez les jeunes et les enfants.

Au fait, l’apparition des nouvelles souches très contagieuses a amené le pays à prendre des mesures strictes pour mieux contrôler la situation.

Prison en Algérie

Les décisions similaires

Il est à noter que tous les pouvoirs publics algériens ont pris plusieurs décisions similaires pour stopper la tendance haussière du nombre de contaminations.

Par exemple, le ministère de l’Éducation nationale a décidé de prolonger la suspension des cours dans tous les établissements scolaires. Les cours dans les établissements supérieurs et universitaires seront également gelés et les examens seront reportés.

Le ministère du Commerce quant à lui a déclaré l’arrêt des soldes hivernaux pour 2022. Parallèlement à cela, le ministère de la Justice a récemment envoyé une lettre aux responsables des services judiciaires leur ordonnant de suspendre les audiences administratives et civiles pendant 15 jours.

Ce gel concerne aussi les entretiens de conciliation et les délits des personnes non arrêtées. D’ailleurs, il s’applique à compter du jeudi 27 janvier 2022.

Toutes ces restrictions visent à protéger les citoyens, appelant chacun à faire preuve de prudence et à respecter les règles de prévention.