Voyage : La France facilite l’entrée des Algériens – Voici les conditions

Voyage La France facilite l'entrée des Algériens - Voici les conditions

En France, le nouveau texte de loi portant sur la sécurité de santé et des mesures contre le covid-19, validé le jeudi dernier a été officiellement voté le 26 juillet et signe la levée des restrictions qui touchaient l’ensemble des voyageurs à destination de la France, y compris les touristes algériens.

En effet, certaines mesures de restriction étaient encore en vigueur pour se rendre en vigueur pour se rendre à l’hexagone depuis la crise sanitaire. Ces dernières s’assouplissaient au fur et à mesure sans jamais vraiment disparaître.

Passe sanitaire Covid-19, application en vigueur le 9 juin 2021 en France. Téléphone portable et masque.

Ainsi, les plus touchés par ces mesures étaient les touristes, et les voyageurs venant des pays qui étaient classés orange dans le taux de propagation du virus. Une liste qui n’a pas vraiment été mise à jour depuis plus d’un semestre.

Les Algériens peuvent dorénavant passer la frontière avec plus de facilité. Voici ce qui a changé dans cette nouvelle loi.

Les mesures d’assouplissement

Dans le pays de la bureaucratie, plusieurs dossiers étaient demandés pour qu’un voyageur muni d’un visa touristique puisse entrer dans le territoire. Cela va être révolu à partir du mois d’août.

 

Le Parlement français annoncé le résultat du vote du projet de loi, celui-ci entrera en vigueur dès le 1er août prochain. Dans les grandes lignes, les voyageurs, notamment les touristes, n’auront plus à présenter un motif impérieux, ni un certificat vaccinal ou encore un pass-sanitaire pour fouler le sol français.

La cartographie des pays est aussi entérinée, seul un test PCR aux frontières pourrait être demandé, et ce en fonction de la situation sanitaire.

➡️ A lire aussi :  Modernisation de 4 stades : une future fierté pour l’Algérie ! - Hafid Derradji en parle

Entre autres, cette loi met fin à toutes les mesures d’exception, le port du masque obligatoire ainsi que le confinement ne seront plus d’actualité.